Des URLs optimisées pour le référencement

L’optimisation d’une URL pour le référencement peut s’avérer beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît. Il y a de nombreux paramètres à maitriser et à respecter pour s’assurer du bon format d’une adresse URL.

Le format d’une URL

Avant de développer le sujet, il est important de bien comprendre les différents éléments qui composent une URL. Voici un exemple d’URL et de ses paramètres :

http://www.monsite.fr/categorie/page.html
  • http : Il s’agit du protocole de communication entre le serveur et le cllient, en l’occurrence votre navigateur web.
  • www : Il s’agit du sous-domaine. www est l’exemple le plus courant mais il peut se nommer différemment.
  • monsite.fr : c’est le nom de domaine, dont la dernière partie, le « .fr » est appelé domaine de 1ère niveau (TLD) ou extension.
  • categorie : C’est le chemin d’accès ou répertoire
  • page.html : C’est le nom de fichier dont la dernière partie « html » est aussi appelée extension.

La longueur idéale d’une URL doit être plutôt courte.

Les URLs « abracadabrantesques »

On parle aussi d’URL exotique quand l’URL en question est composée de plus de 3 paramètres dynamiques (? %, $, & =). Ces URLs sont longues et complexes. Souvent mal indexées, elles représentent un facteur ralentissant pour le référencement. Pour parer à ce problème, il existe la solution de l’URL Rewriting, qui consiste à réécrire les URLs de manière plus propre.

L’URL Rewriting

L’URL Rewriting est l’art de rendre les URLs plus propres ou tout simplement plus lisibles pour les humains et aussi pour les robots. C’est un atout pour le référencement et pour la clarté du site, sans être, non plus la solution ultime. Disons que c’est un avantage mineur. C’est aussi une manière d’introduire des mots-clés au sein d’une URL, ce qui peut être aussi un atout qui influence le positionnement.

Le principe de la réécriture d’URL est de faire intégrer au serveur une méthode pour lire cette nouvelle forme de l’URL en question. Cette méthode est dictée par des règles de réécriture précises constituées par un système d’expressions régulières ou regex. Le plus couramment elles sont issues du MOD_Rewrite du serveur Apache. Pour que cela fonctionne, il est nécessaire que ce module soit activé chez votre hébergeur.

Les mots-clés dans une URL

Avec ou sans la technique de la réécriture d’URL, inclure des mots-clés dans une adresse web fait partie des bonnes pratiques liées au référencement. D’une part, le moteur de recherche peut lire ces mots-clés. D’autre part, il est aussi plus facile pour un visiteur humain de lire cette URL, ce qui peut engendrer un sentiment de confiance vis-à-vis du contenu de la page.

Même si le poids des mots-clés dans l’URL a été fortement pondéré depuis les dernières années, il est néanmoins conseillé de d’utiliser des mots pour décrire les fichiers ou les répertoires. Attention tout de même à ne pas tomber dans la sur-optimisation qui serait perçue comme une technique de triche ou de SPAM.

Les séparateurs

Un séparateur est un caractère qui se trouve entre deux mots au sein d’une URL. Même si Google est capable de comprendre et de reconnaître deux mots collés sans séparateur, il peut être pratique de séparer les mots. Le séparateur tiret (-) est le plus adapté au référencement, bien que d’autres séparateurs soient valides et compréhensibles de la part des moteurs.

Les autres séparateurs :

  • Le tiret (-)
  • Le slash  (/)
  • Le point (.)
  • La virgule (,)
  • Le point-virgule (;)
  • Les tabulations
  • etc.

Le cas particulier du # :

Le hashtag (#) correspond en langage HTML à une ancre nommée (position ou référence dans une page) mais peut aussi être utilisé par le langage Ajax. Même si Google a beaucoup progressé  sur la façon de crawler les URLs en Ajax, il est probable que les mots se trouvant derrière le signe # représentent un souci pour le référencement.

L’extension d’une URL

Une règle importante à respecter est de toujours indiquer une extension à la fin d’une URL. L’idée est de faire comprendre facilement à Google s’il s’agit d’une page ou d’un répertoire.

Pour une page, les extensions existantes sont nombreuses : .html, .htm, .php, .asp, .aspx, etc. C’est aussi le cas pour un répertoire qui doit nécessairement se terminer par un slash (/).

Les accents

Les accents dans les URLs sont quant eux complètement prohibés. Leur interprétation est délicate et pas toujours conforme à ce qu’on pourrait attendre.

Continuez l’optimisation des autres paramètres techniques SEO

Repérez et supprimez tous les facteurs bloquants pour le référencement d’un site.
Comment favoriser l’accessibilité de votre site aux robots ?
Comment les microdonnées d’une page peuvent vous aider dans votre référencement ?
Dans cette même thématique ds données structurées, apprenez à optimiser les balises Meta.
Ne sous-estimez jamais l’importance d’une balise Title bien pensée.
Continuez en apprenant plus sur les titres HTML.

Vous voulez mettre en place une vraie stratégie de référencement et augmenter votre trafic ?

beab1068e96b0f15bc895e09ccb49d2855555555